La restauration municipale

Depuis avril 2017, la restauration scolaire est de retour en régie publique favorisant ainsi le développement des circuits courts, le travail avec les producteurs locaux, le tout dans le maintien des prix pour les familles, sans altérer la qualité

Le personnel municipal assure la préparation des mets, le service et l’accompagnement des enfants.

La préparation des menus tient compte de l’équilibre alimentaire dont ont besoin les enfants (vitamines, protéines, lipides, glucides…) avec l’appui technique d’un ou d’une diététicienne.

 

Consulter les menus :

A l’école : 

Aux accueils de loisirs :

Compositions des menus

Le  repas de la cantine scolaire se compose d’une entrée, d’un plat protidique (viande-œufs-poisson), d’un légume, d’un laitage et d’un dessert ou d’un fruit, et répond à un objectif d’équilibre alimentaire. 

Toutes les dispositions sont prises pour permettre à un enfant de suivre son traitement médical ou son régime alimentaire préconisé par le médecin dans le cadre d’un Accueil Individualisé, mis en place par la direction d’école, en partenariat avec les infirmières municipales. 

Conditions d'accès

Pour déjeuner à la cantine scolaire, les familles doivent impérativement avoir inscrit leur enfant dans l’une des écoles publique de la commune et avoir rempli le dossier d’inscription à la restauration scolaire.

 Quel que soit le nombre d’enfants bénéficiaires du service un seul Dossier famille doit être rempli.

Une inscription peut être recueillie en cours d’année, au minimum 7 jours avant l’arrivée de l’enfant.

L’inscription implique le respect du règlement intérieur.

 

Inscription
Si vous souhaitez inscrire votre enfant à la restauration municipale, rendez-vous sur le portail famille ou venez retirer un dossier à l’espace famille. 

 

Espace famille – rez de chaussée de l’Hôtel de Ville
02 35 63 60 57 

Gaspillage alimentaire : responsabiliser et éduquer

La lutte contre le gaspillage alimentaire est une bataille menée par la Ville depuis de nombreuses années. Outre les aspects économiques et moraux, la démarche est aussi un moment pédagogique pour les écoliers.

Une restauration plus vertueuse

A Sotteville sont produits en moyenne 2400 repas par jour. Ils sont destinés aux écoliers, aux enfants des structures petite enfance, aux seniors des résidences autonomie ainsi qu’au personnel municipal. La Ville joue donc un rôle majeur dans les différents enjeux liés à l’alimentation.

> Point d’étape sur le groupe « RESTAURATION SCOLAIRE » du Conseil de l’éducation

Un questionnaire élaboré au mois de mars par le groupe thématique “restauration scolaire” sur les pratiques et les attentes des familles dans ce domaine a reçu au total près de 800 réponses. Un nombre de retours tout à fait conséquent qui témoigne de l’intérêt marqué des parents d’élèves de Sotteville pour ce sujet.
Il faut noter que parmi les répondants dont les enfants mangent à la cantine, 79% indiquent que leur enfant mange à la cantine parce qu’ils n’ont pas la possiblité de le récupérer à midi et que pour 19% d’entre eux, c’est un choix volontaire.

L’analyse des réponses effectuée par le groupe thématique fait ressortir, au-delà des expressions individuelles, des grandes tendances quant à la perception et aux attentes des parents.
L’évolution entamée depuis quelques années par la Ville pour inclure de plus en plus de produits bios, issus de producteurs locaux et respectant la saisonalité des cultures est globalement bien perçue et encouragée.

Plusieurs axes de travail se dessinent à la lecture des réponses :
 poursuivre la recherche d’un équilibre entre simplicité des plats, éducation au goût, plaisir de manger et équilibre alimentaire dans la composition des menus ;
 Renforcer et améliorer la place comme le rôle des adultes qui encadrent le temps du midi ;
 Approfondir la question de l’offre sur le temps du goûter, au regard de plusieurs critiques qui se sont exprimées ;
 Poursuivre la réflexion sur l’offre végétarienne par rapport à des attentes assez contradictoires qui apparaissent ;
 De manière transversale, continuer à améliorer l’information et la communication avec les familles, à la fois sur la façon dont la Ville met en œuvre sa politique alimentaire (politique d’achats, modes de production…) et sur le quotidien de leur enfant à la cantine.

Consulter la synthèse du questionnaire sur la restauration scolaire

Le marché alimentaire de la restauration municipale fait la part belle aux producteurs locaux et aux circuits courts. La dizaine de petites et moyennes entreprises retenues assure ainsi 80 à 100% de leurs approvisionnements en région Normandie.

« Cela permet de proposer des produits de qualité tout en contribuant à la structuration des filières de production locale » se félicite Laurence Renou, adjointe en charge de l’éducation, de la jeunesse et de l’enfance.

MENUS DES ÉCOLES

OFFRES D'EMPLOI

ASSOCIATIONS

ESPACE FAMILLE

MARCHES PUBLICS

NOUS CONTACTER