Une question de volonté

Vous la croisez au gymnase municipal, à la salle de sports Jean Rostand ou au stade municipal Jean Adret en fonction de son planning. D’abord agent d'entretien pendant un an, Lynda Achour est devenue agent d'exploitation des installations sportives en 2017. Elle est actuellement la seule femme à occuper ce poste au sein de la collectivité. « Ce travail demande polyvalence et disponibilité car il faut composer avec les contraintes horaires liées à l'utilisation des structures. L'objectif est de veiller au respect du règlement et de garantir le bon déroulement des entraînements et manifestations ».

Assurant la surveillance des locaux et du matériel, Lynda apprécie surtout le contact avec les usagers. « Je côtoie les pratiquants de disciplines variées : gymnastique, football, handball, tir à l’arc, volleyball, BMX… J’entretiens de bons rapports avec tout ce monde sportif et avec mes collègues. J’ai été bien accueillie et personne ne fait de différence au quotidien ».

Lynda prête toujours main forte lors des grands événements comme le meeting international d'athlétisme. Elle est aussi une fervente adepte d’Un été au stade qu’elle ne raterait pour rien au monde ! « Cette manifestation attire chaque année plus de participants. Je propose des ateliers récup’ et des initiations à la danse kabyle. En 2019, 12 jours après la naissance de mon deuxième enfant, j’animais une séance sur la piste de danse ! »

Originaire d’Algérie qu’elle a quitté à l'âge de 25 ans, Lynda est une femme indépendante qui a rapidement pris ses marques, tant sur le plan professionnel que personnel. « Pour moi, la femme a sa place dans tous les domaines ; il suffit d’avoir la volonté d’atteindre les objectifs fixés ».