A nous de changer les règles

En France, 1,7 million de femmes n’a pas accès aux protections féminines. « Pour lutter contre la précarité menstruelle, nous organisons une collecte de produits d’hygiène féminine. L’idée vient de la ville de Canteleu, la collecte aura lieu en même temps dans plusieurs communes (Petit- Quevilly, Grand-Quevilly, Rouen...). Ces produits seront ensuite distribués aux associations » explique Adeline Pollet, adjointe au maire.

COMMENT ÇA MARCHE ?
Cette opération de collecte est organisée en plusieurs étapes « pour permettre une sensibilisation plus importante. » Dans un premier temps, dimanche 7 février, les élus vous  accueillent sur le marché de la place de l’Hôtel de ville où vous êtes invités à déposer vos dons.
Du 8 au 13 février, des boîtes spécifiques seront disponibles dans les trois Maisons citoyennes et à la bibliothèque municipale. Elles permettent de recueillir les contributions de tous en paquets neufs de serviettes hygiéniques, protège-slips, tampons et lingettes intimes. « Nous serons également présents dans un supermarché de la ville le samedi 13 février » ajoute l’adjointe qui sait pouvoir compter sur la solidarité des Sottevillais. « Par manque de moyens, parce que le sujet est encore tabou, de nombreuses femmes se retrouvent en situation de précarité. Cela a des conséquences importantes en matière de santé, de décrochage scolaire, de problèmes professionnels. En organisant cette opération, nous souhaitons libérer la parole sur le sujet, lutter contre les inégalités et l’exclusion sociale qu’engendre le manque d’accès à ces produits
essentiels. »

 

▋ Direction de la solidarité et du CCAS, tél. 02 35 63 60 69.