Espace public et handicap

158 places de parking sont réservées aux personnes handicapées.
Elles sont positionnées aux quatre coins de la commune, pour desservir aussi bien des zones d’activité que d’habitat.
Peuvent s’y garer les titulaires d’une carte européenne de stationnement, progressivement remplacée depuis le 1er janvier 2017 par la carte mobilité inclusion, excepté pour les invalides de guerre (modalités sur www.service-public.fr).

L’amende pour une occupation non autorisée s’élève à 135 €.

Sotteville compte près de 300 rues totalisant environ 100 kilomètres linéaires de trottoirs. Lors de toute opération de réfection d’une rue, la bordure du trottoir est surbaissée par endroits en vue de faciliter le passage tant d’un fauteuil roulant que d’une poussette. Au lieu de 14 centimètres pour un trottoir classique, la hauteur est alors réduite à 2 centimètres maximum. Ce dispositif est positionné en amont d’un passage piéton et complété par l’installation d’une bande podotactile dont la texture est détectable pour les personnes souffrant d’un handicap visuel.

Le handicap à l'école

La Ville en lien avec l’Education nationale, tente de répondre au mieux aux besoins particuliers pour accompagner les élèves en situation de handicap.

À Sotteville, l’école élémentaire Jean Rostand accueille une unité pédagogique du centre de rééducation auditive Beethoven, regroupant des élèves en situation de handicap. L’école élémentaire Raspail compte une unité localisée pour l’inclusion scolaire réunissant des élèves atteints de troubles du comportement.
Pour ces deux dispositifs, les enfants bénéficient d’un enseignement adapté et de temps de partage avec leurs camarades.

La Ville met également à disposition du matériel spécifique (ex. : alarme silencieuse) et assure la sensibilisation du personnel municipal. Les infirmières municipales sont par ailleurs sollicitées pour tout handicap ponctuel.

La Ville élabore des perspectives de formations pour de nombreux agents (coordinateurs des Ateliers, animateurs des accueils de loisirs, agents spécialisés des écoles maternelles, responsables accueil restauration…) en lien avec le Centre de Ressources Autisme de Haute-Normandie.

Une autre démarche est engagée avec le service d’éducation spéciale et de soins à domicile les Deux Rives afin d’accueillir dans les structures petite enfance des tout-petits atteints de troubles du développement.

L'agenda d'accessibilité programmée

L’agenda d’accessibilité programmée est l’engagement pris par la Ville pour favoriser l’accessibilité du plus grand nombre à l’ensemble des équipements municipaux. Réalisé sur la base d’une étude et d’un diagnostic précis, ce document contractuel a été élaboré en lien avec les principaux partenaires et validé par la commission communale pour l’accessibilité aux personnes handicapées.

La Ville gère pas moins de 51 établissements recevant du public et elle poursuit ses engagements en réalisant les travaux et les aménagements qui permettent à l’ensemble des structures d’assurer l’accessibilité de tous.

L’agenda d’accessibilité programmée est la feuille de route qui prévoit les actions correctives ainsi que le calendrier des travaux et les financements correspondants.

L’estimation totale des aménagements à réaliser dépasse les 1,5 millions d’euros.

Jusqu’en 2024, date à laquelle l’ensemble des bâtiments devront être en conformité, une enveloppe annuelle de 200 000 euros sera consacrée aux travaux d’accessibilité avec une priorité donnée aux établissements scolaires et aux structures petite enfance.

Culture et handicap

Les établissements culturels sottevillais se structurent pour proposer un accueil adapté au public dit « empêché », qui rencontrent des obstacles à la mobilité mais également des difficultés liées aux supports ou média proposés.

La bibliothèque municipale et le Frac Normandie Rouen ont pour mission d’accompagner ces publics à la découverte de leur structure.

La bibliothèque municipale
Chaque année la bibliothèque enrichie son fonds de livres lus, de livres en grands caractères, en braille ou encore d’ouvrages pour enfants dyslexiques.
Un groupe d’une dizaine d’adultes du centre de jour Les Lierres est accueilli chaque mois pour des animations liées à une thématique.
Le partenariat avec le centre hospitalier du Rouvray permet à son atelier artistique, le Chantier, d’exposer les œuvres des patients à la bibliothèque.
Les enfants autistes de la structure Bleu Soleil bénéficient également avec leurs parents de rencontres « privilégiées pour répondre à leurs besoins et spécificités tout en conservant par la volonté d’intégration, la richesse de la mixité des publics.
Le service de prêt à domicile permet de répondre à la soif de culture d’un public empêché de se déplacer.

 

Le FRAC Normandie Rouen 
L’ensemble des outils de communication du FRAC sont adaptés en braille et en FALC (facile à lire et à comprendre) et proposés également en vidéo LSF (langue des signes française) sous-titrée et sonore.
Des plans thermoformés du bâtiment, des audio-guides ou encore des boucles T permettent de raccorder l’audio-guide à un appareillage spécifique.
Des visites spécifiques mais ouvertes à tous sont aussi organisées pour chaque exposition : visite LSF, lecture labiale, et visite descriptive.

MENUS DES ÉCOLES

OFFRES D'EMPLOI

ASSOCIATIONS

ESPACE FAMILLES

MARCHES PUBLICS

NOUS CONTACTER