Les jardins partagés

Rue Carl Von Linné, derrière l’école Henri Gadeau de Kerville et à l’angle des rues Claudine Guérin et Henri Barbusse, non loin du groupe scolaire Ferdinand Buisson, les jardins partagés de Sotteville sont des lieux de vie ouverts sur leur quartier, propices à la rencontre et à l’échange.

Animés par l’association du Champ des possibles, ces espaces proposent régulièrement des ateliers jardinage la plupart du temps suivis d’un atelier cuisine dispensé non loin de là, dans les maisons citoyennes.

Un jardin, et plus particulièrement un potager, permet de retrouver le contact avec la nature. Il permet également de se réapproprier le cycle des saisons et de consommer des produits dont on connaît la provenance et les méthodes de production dans le cadre du circuit le plus court qui soit : du jardin à l’assiette !

Conçus pour être largement partagés et accessibles, ces jardins favorisent le plaisir de créer, produire et goûter ensemble alors n’hésitez pas à vous renseigner. 


Jardin partagé Ferdinand Buisson
– Conseil citoyen, tél. 02 35 63 60 69


Jardin partagé Henri Gadeau de Kerville
 – Maison citoyenne, tél. 02 32 91 00 12.

Portraits d'habitants

Des Sottevillais ont su se démarquer par leurs initiatives et leurs savoir faire dans le domaine du jardinage et de l’environnement et plus précisément dans une dimension éco-responsable.
Zoom…

Joseph Chauffrey

Il est de petite taille mais Joseph a su tirer tout le potentiel de son jardin. « Ayant grandi à la campagne, j’aurais rêvé d’un terrain plus étendu mais nous tenions à habiter en ville pour profiter de la proximité des commerces et services et ainsi nous passer de voiture. Sa superficie est finalement un atout car son optimisation a développé ma créativité. Il représente un formidable lieu d’expérimentation », raconte Joseph, agent du service éducation à l’environnement de la Métropole Rouen Normandie, qui allie passion et activité professionnelle. 

« J’ai démarré avec un petit potager et j’ai beaucoup potassé, me formant notamment à la permaculture, pour penser au mieux mon plan de jardin ». Sur ses 150 m2, Joseph fait cohabiter un potager, un verger, une mare et une serre. Ces petits milieux s’imbriquent harmonieusement, à la fois pour des raisons esthétiques et pour favoriser la biodiversité. Résilient (résistant aux aléas climatiques et aux parasites), économe et grouillant de vie, le jardin adopte une configuration très réfléchie qui pourrait encore évoluer. Sa productivité est impressionnante ! « Nos plantations sont très diversifiées pour varier les plaisirs gustatifs. Nous sommes aujourd’hui autonomes à 90 % en légumes. En 2015, nous avons récolté 300 kg de légumes et 30 kg de fruits ».
Chaque semaine, Joseph consacre à son jardin une dizaine d’heures aux beaux jours, deux heures lorsque la nature est au repos. Il prend plaisir à cultiver et sa conjointe l’aide à la récolte, puis à la conservation et à la préparation culinaire. Connu dans sa rue, Joseph crée l’émulation. « Mes efforts contribuent à l’amélioration du cadre de vie et favorisent un bon relationnel avec mon voisinage. Je suis heureux de donner mes conseils et j’encourage toutes les initiatives. Il y a de nos jours un vrai regain d’intérêt pour le jardinage. Il ne faut pas avoir peur de se lancer, cela s’apprend au fil du temps ».

Retrouvez de précieux conseils sur la page facebook :
Joseph Chauffrey Jardin urbain Permaculture

josephchauffrey@wanadoo.fr

MENUS DES ÉCOLES

OFFRES D'EMPLOI

ASSOCIATIONS

ESPACE FAMILLE

MARCHES PUBLICS

NOUS CONTACTER