Championne dans l’âme

Odile Ahouanwanou, 28 ans, a le goût du challenge et l’esprit de compétition. L’athlète béninoise, spécialiste de l’heptathlon et licenciée du Stade Sottevillais 76 depuis 2013, possède un beau palmarès. Elle détient entre autres le record national de la discipline, elle a participé aux JO de Londres et remporte sa première médaille internationale aux Jeux africains de 2015.

Elle décroche le bronze et l’argent aux championnats de France élite 2016 et 2017... Enfin en 2018, Odile devient championne d’Afrique. « Je ne peux pas vivre sans sport. En classe de 6e, je regardais par la fenêtre les enfants faire du sport avec pour seule envie celle de les rejoindre, ce que j’ai fait... Quelques années plus tard me voilà en pleine préparation des JO de 2020 ».

Odile aime aussi transmettre aux plus jeunes. Après avoir travaillé au sein des accueils périscolaires, elle suit, entre deux entraînements, une formation de CAP Petite enfance. Et celle qui a été capitaine de l’équipe nationale du Bénin entraînera prochainement les footballeuses en herbe du SSCC football.

Soucieuse de la place des femmes dans la société, elle se sent concernée par la journée internationale pour le droit des femmes. « Dans nos sociétés, beaucoup de choses ont évolué mais il reste du chemin à parcourir. Le regard sur les femmes doit changer, on ne doit plus douter de leurs capacités. Le 8 mars est l’occasion d‘échanger avec les hommes et les femmes pour faire le bilan et proposer des pistes pour les placer sur le même pied d’égalité ».